Connaitre les technologies et frameworks utilisés par un site web

Vous voyez un site sympa et vous vous demandez quelles technos se cachent derrière ? Tous les développeurs (et autres) se sont déjà posés cette question!…

L’outil magique

wappalyzer_chrome_download

Pour ça, il y a Wappalyzer! Cette superbe extension pour Google Chrome et Mozilla Firefox permet de vous donner la réponse sans avoir à aller fouiller dans le code source!

Elle permet de détecter :

  • le type de serveur web
  • les frameworks Javascript utilisés
  • les outils analytiques etc…

L’exemple avec Github.com

Si on prend par exemple Github, après avoir installé l’extension sur Chrome, on peut voir apparaître un petit logo “Rails” à droit dans la barre d’adresse (voir ci-dessous)

github_wappalyzer_rails

En cliquant sur l’icône, on peut voir l’ensemble des frameworks et des technos qui sont utilisées par Github sur son site.

all_frameworks_wappalyzer

On peut donc voir qu’il y a du Ruby on Rails, Google Analytics et puis du jQuery!

Sur certains autres sites on obtient une liste beaucoup plus longue de frameworks et ça peut orienter les développeurs dans les choix donc c’est plutôt sympa!

Quelques liens

Ajouter la configuration de votre proxy sur votre terminal Git

Si vous avez le message d’erreur “fatal: unable to access … Could not resolve host: github.com lors de l’utilisation de Git, le réseau requiert surement un Proxy…

eror_proxy_git

Dans ce petit post je résume les deux-trois commandes qui permettent de setter un proxy, mais aussi d’afficher les paramètres actuels et des supprimer.

Les principales commandes

1 – Ajouter la configuration de votre proxy

[syntax type=”js”]git config –global http.proxy http://proxyuser:proxypwd@proxy.server.com:8080
git config –global https.proxy https://proxyuser:proxypwd@proxy.server.com:8080[/syntax]

2 – Afficher la configuration actuelle

[syntax type=”js”]git config –global –get http.proxy
git config –global –get https.proxy[/syntax]

3 – Supprimer la configuration de votre proxy

[syntax type=”js”]git config –global –unset http.proxy
git config –global –unset https.proxy[/syntax]

Gérer les rapports d’erreurs d’une application Android avec Acra

ACRA est une librairie pour les développeurs d’applications Android qui permet l’envoi automatique de rapports de crash lorsque l’application s’arrête brutalement ou ne fonctionnement pas correctement.

1. La philosophie de la libraire

Directement inspiré de ce que propose Alocaly (envoi de rapports d’erreurs par e-mail qui nécessite cependant une confirmation à chaque envoi), ACRA fait beaucoup plus fort. Là où certaines librairies impliquent d’avoir un serveur dédié sur lequel les rapports d’erreurs sont hébergés, ACRA intègre l’envoi/stockage des rapports directement sur une feuille d’un tableur de type Google Spreadsheets.

La librairie est Open Source, sous licence Apache. Elle peut donc être utilisée dans nimporte quelle application (payante ou gratuite).

2. Qui utilise ACRA ?

D’après AppBrain, la célèbre source d’informations sur les applications du Google Play Store, ACRA est utilisé dans 2,76% des applications disponibles sur la plateforme de Google (chiffres à Janvier 2015).

acra_install_google_play

 

Les applications qui implémentent le service proposé par ACRA n’appartiennent pas à une catégorie en particulier. On retrouve aussi bien des applications de productivité comme Adobe Reader que des jeux ou des launchers.

Le récapitulatif complet de l’utilisation de la librairie ACRA : http://goo.gl/w6vQ0K

3. Les avantages

Parmi les nombreux avantages de cette librairie :

  • Hébergement par Google (Google Docs Sheets)
  • Si la connexion internet n’est pas active au moment du crash, le rapport de bug est stocké en local et sera synchronisé ultérieurement
  • Ne nécessite pas la validation de l’envoi par l’utilisateur
  • Simplicité de mise en place

4. L’interaction avec l’utilisateur

Lors de l’arrêt brutal de votre application, vous avez 4 possibilités d’interagir avec l’utilisateur pour l’informer :

  • Silencieux : Les rapports d’erreurs sont envoyés en fond de tâche
  • Toast : Un message est affiché temporairement et les rapports d’erreurs sont envoyés simultanément
  • Notification : Une notification est ajoutée dans la “Status Bar” et le rapport sera envoyé seulement si l’utilisateur accepte l’envoi du rapport (avec un commentaire optionnel).
  • Boite de dialogue: une boite de dialogue contenant les informations du rapport d’erreur.

5. Mise en place

La simplicité de mise en place est un des principal avantage de ACRA. Ci-dessous, la procédure de mise en place de la librairie au sein d’un projet d’application Android (Eclipse) :

  • Télécharger la dernière version de la librairie ACRA : acra-X-X-X.jar (4.5.0 au 06/02/2015)
  • Placer la librairie dans un dossier “libs” à la racine de votre projet
  • Ajouter la librairie au “Build Path” de votre application :
  • Project> Properties > Java Build Path > Add JARs…
  • Création de la classe “MyApplication” qui hérite de android.app.Application.

acra_myapplication

  • Ajouter la classe “MyApplication” à l’élément <application> du fichier MANIFEST (/AndroidManifest.xml) et donner les droits d’accès à internet pour l’application.

acra_manifest_myapplication

  • Donner la permission à l’application de se connecter à Internet

acra_permissions_internet

C’est prêt! 

 

Résoudre le problème de WiFi de Windows 8 sur Mac (Bootcamp)

J’aime bien l’OS de Mac mais pour bosser j’ai besoin d’un bon vieux Windows. J’ai donc décidé d’installer en dualboot, Windows 8! Mac propose un super outil : Bootcamp (installé d’origine). Cet outil vous permet en quelques clics, de faire tourner un système d’exploitation Windows en dualboot.

Jusque là tout allait bien, clavier rétro-éclairé, touche fonctions, etc… sauf une chose : le WiFi!

Connexion WiFi impossible

Pour pallier à ce problème de connexion WiFi très instable, il existe une solution : downgrader le pilote de la carte réseau.

unified_enterprise_wlan_primage

  • Téléchargez le bon pilote Broadcom ICI

N’installez pas les pilotes avec le Setup.exe qui se trouve dans le dossier compressé que vous venez de télécharger

  • Ouvrez le “Gestionnaire de périphériques

gestionnaire_de_peripheriques

  • Clic droit sur “Carte réseau Broadcom 802.11n
  • Propriétés
  • Sélectionnez l’onglet “Pilote

proprietes_broadcom802

  • Clic sur “Mettre à jour le pilote…
  • Clic sur “Rechercher un pilote sur mon ordinateur…
  • Sélectionnez le nouveau pilote et laissez Windows l’installer.

Voilà, problème de WiFi résolu avec un simple downgrade de pilote de la carte réseau.