Stop aux trackers web indésirables avec Lightbeam

Lightbeam est une extension Firefox qui, comme son slogan l’indique, vous permet de donner “un coup de projecteur sur ceux qui vous surveillent”. En ajoutant cette extension à Firefox, vous aurez donc la possibilité de :

  • Visualiser les trackers
  • Bloquer les trackers

Rendez-vous sur http://www.mozilla.org/fr/lightbeam/ pour découvrir l’outil.

Etape 1 : Téléchargement

Lorsque vous vous trouvez sur la page officielle de l’extension, cliquez sur “Télécharger Lightbeam pour Firefox

telecharger_lightbeam

  • Vous êtes alors redirigé vers Firefox Add-ons, cliquez maintenant sur “Ajouter à Firefox

lightbeam_add_on

  • Autorisez l’installation de l’extension

autoriser_install_lightbeam

L’extension est maintenant correctement installée et prête à être utilisée.

Etape 2 : Visualiser

Pour visualiser les trackers lancés par un site web, ouvrez un onglet et rendez vous sur le site de votre choix. Pour le tutoriel, je vais aller sur un célèbre site de vente en ligne (http://www.cdiscount.com).

cdiscount

Une fois le site entièrement chargé, cliquez sur le bouton qui se trouve tout en bas à droite de la fenêtre du navigateur (voir ci-dessous).

raccourci_bouton_lightbeam

Voilà le graphique représentatif des différents trackers lancés par le site :

cdiscount_graph_track

Voilà quelques-uns des trackers qui sont lancés :

  • ezakus.net
  • admeld.com
  • openx.net
  • abmr.net
  • criteo.net
  • jumptap.com
  • etc… 

A la base, un tracker est un petit bout de code ajouté à une page web et vous permet de connaître l’adresse IP de votre visiteur, le navigateur qu’il utilise, etc…

Etape 3 : Bloquer

Cette technique de web tracking est tellement efficace qu’elle a été détournée et on souvent des trackers indésirables indésirables lancés au lancement d’une page web.

Pour connaître et bloquer ces trackers indésirables, cliquez sur “List” (dans le bandeau de gauche) 

lightbeam_panneau

  • Sélectionnez le ou les site(s) que vous considérez comme malveillants

list_lightbeam

  • Dans le panneau de droite, vous découvrez alors la localisation du serveur et le site qui a lancé ce tracker

detail_tracker

  • Si vous voulez bloquer le lancement de ce tracker, cliquez sur “Block site

block_lightbeam

  • Une fenêtre apparaît et vous demander de confirmer le blocage de ce site

confirm_block_site

Installation et configuration de Qt Creator sous Windows

Qt, c’est quoi ?

En quelques mots, Qt permet de développer “facilement” des applications et interfaces graphiques en C++. Avant de vouloir commencer à coder, il faut installer et configurer l’environnement de développement (IDE, framework, débogueur, etc…).

Qt dispose d’une plateforme de téléchargement accessible ici : http://download.qt-project.org/

Sur cette plateforme, vous trouverez tous les fichiers nécessaires à l’installation de Qt (les anciennes versions sont également disponibles)

Les 3 premières étapes consistent à télécharger les 3 fichiers indispensables à l’installation de Qt.

Etape 1 : Téléchargement du framework

Pour commencer, il faut télécharger la dernière version du framework Qthttp://download.qt-project.org/archive/qt/4.8/4.8.4/qt-win-opensource-4.8.4-mingw.exe

qt_framework

(pour le tutoriel j’ai utilisé la version la plus stable qui pour moi est la 4.8.4)

Etape 2 : Téléchargement de Qt Creator (IDE)

En parallèle, vous pouvez commencer à télécharger l’environnement de développement Qthttp://download.qt-project.org/archive/qtcreator/2.5/qt-creator-win-opensource-2.5.2.exe

qt_creator

(pour le tutoriel j’ai utilisé la dernière version disponible qui est la 2.5.2)

Etape 3 : Téléchargement du pack (compilateur + debugger)

Pour finir, il reste à télécharger un pack comprenant le compilateur MinGW ainsi que le debugger qui va bien : Pack

pack_mingw

C’est un dossier compressé mais n’en faites rien pour le moment, nous verrons dans l’étape 5, l’emplacement où il devra être décompressé (important!)

Etape 4 : Installation de Qt Creator

Rien de bien compliqué lors de l’installation de Qt Creator :

  • Lancez le fichier qt-creator-win-opensource-2.5.2.exe

setup_st_creator

  • Cliquez sur “Next

setup_qt_creator2

  • Acceptez la licence et cliquez sur “Next

setup_qt_creator3

  • Choisissez les éléments à installer (cochez tout) et cliquez sur “Next

setup_qt_creator4

  • Choisissez l’emplacement d’installation et cliquez sur “Next

setup_qt_creator5

  • Laissez l’installation se dérouler et cliquez sur “Finish(décochez “Run Qt Creator”, car nous ne l’utiliserons pas tout de suite)

Voilà, Qt Creator est maintenant installé sur votre ordinateur.

Etape 5 : Installation du pack (compilateur + debugger)

Commencez par créer un dossier à la racine de votre disque C, et nommez-le “MinGW” :

creation_dossier_mingw

Maintenant décompressez l’archive à cet endroit en nommant le dossier “MinGW 4.4”.

Vous devez obtenir cette arborescence et ces fichiers là :

compilateur_debugger_qt

Attention, cette étape est très importante car on devra spécifier l’emplacement de ces fichiers.

Si tout est OK, vous pouvez passer à l’étape 6.

Etape 6 : Installation du framework

Pour installer le framework, exécutez le fichier qt-win-opensource-4.8.4-mingw que vous avez téléchargé dans l’étape 1 (son chargement est un peu long)

Cliquez tout le temps sur suivant jusqu’à ce qu’il vous demande le chemin d’installation de MinGW. Il faut absolument donner le chemin où vous avez décompressé l’archive de l’étape 5 (très important!!!)

install_framework_qt

  • Cliquez sur “Install” et laissez le framework s’installer

L’installation peut durer plusieurs minutes…

Etape 7 : Configuration de Qt Creator

Pour configurer l’IDE, commencez par lancer Qt Creator (ci-dessous, la page de démarrage)

qt_lancement

  • Allez dans Outils, Options, Compiler & Exécuter
  • Choisissez l’onglet “Versions de Qt
  • Cliquez sur Ajouter…
  • Allez chercher le fichier “qmake.exe” qui devrait se trouver sous C:/Qt/4.8.4/bin

version_qt

  • Une fois configuré comme ci-dessus, cliquez sur “Appliquer
  • Choisissez maintenant l’onglet “Compilateurs
  • Cliquez sur “Ajouter“, “MinGW
  • Renseignez le chemin du fichier “g++.exe” qui devrait se trouver sous C:\MinGW\MinGW 4.4\bin

compilateur_mingw

(la configuration ABI se fait automatiquement)

  • Pour finir, choisissez l’onglet “Kits
  • Cliquez sur “Desktop (par défaut)
  • Dans “Version de Qt(voir ci-dessous)
  • Sélectionnez “Qt 4.8.4 (4.8.4)(ou celle que vous avez)

qt_kits

  • Cliquez sur “Appliquer
  • Validez par “Ok

Voilà, Qt est maintenant correctement configuré. Vous pouvez commencer à coder, compiler et déboguer vos programmes C++.

Compare, le plugin indispensable pour Notepad

Vous ou utilisez ou connaissez sûrement le célèbre éditeur de texte “Nodepad++“, mais utilisez-vous le plugin additionnel “Compare” ?

Il était intégré par défaut lors de l’installation de Notepad++ mais ne l’est plus au jour d’aujourd’hui. N’hésitez donc pas à le rajouter, il est gratuit et sacrément pratique!

Pré-requis :
Notepad++

 

1. Téléchargement

C’est donc un plugin entièrement gratuit que vous pouvez télécharger ici : http://sourceforge.net/projects/npp-compare/

notepad_compare_down

 

 

2. Installation (manuelle)

Une fois téléchargé, vous obtenez un dossier contenant les fichiers ci-dessous :

notepad_compare_files

Ne vous occupez pas du dossier doc (qui contient simplement le readme avec les dernières modifications apportées au plugin).
Copiez simplement le fichier “ComparePlugin.dll” et collez le dans le dossier de votre Nodepad qui se trouve sous “C:\Program Files\Notepad++\plugins” :

notepad_compare_pasteplugins

Après avoir collé ce fichier .dll dans le répertoire des plugins, il vous suffit de fermer et réouvrir Notepad pour pouvoir profiter de votre nouveau plugin.

 

3. Utilisation

L’utilisation est simple :

  • Ouvrez Notepad++
  • Ouvrez deux fichiers “presque identiques”
  • Comparez les en appuyant sur Alt + D

notepad_comparaison_fichiers
Comparez!

Gérer efficacement ses projets informatiques avec Trello

Trello est un outil super pratique que j’ai découvert grâce à un collègue de cours (merci Amine).

Il permet de gérer simplement et efficacement un projet informatique en utilisant la technique du kanban et ses fameuses tâches que l’on déplace dans la colonne correspondante (To Do, Doing, Done, etc..)

1. Inscription

Pour débuter, il suffit simplement de rendre sur le site officiel : http://www.trello.com/

trello_home

Vous avez deux possibilités de connexion :
– Compte Google (plus rapide)
– Création d’un nouveau compte avec votre adresse mail

Pour le tutoriel, je vais choisir de créer une nouveau compte.

trello_signup

Complétez les informations demandées puis cliquez sur “Create an account

trello_connected

Vous arrivez alors sur votre profil.
Ici, vous pouvez :

  • Ajouter un nouveau projet
  • Ajouter des tâches
  • Gérer les notifications
  • Gérer votre profil
  • etc…

2. Création d’un tableau de bord

La création d’un nouveau tableau de bord est vraiment facile et vous pouvez ajouter simplement des développeurs/collègues.

  • Cliquez sur “New board

trello_new_board

 

  • Entrez le nom de votre projet et cliquez sur “Create

trello_new_board_2

 

  • Pour ajouter une tâche, cliquez sur “Add a card

new_task

 

  • Pour ajouter un membre au projet, cliquez sur “Add members

add_member_trello

 

Si la personne n’est pas encore inscrite sur Trello, entrez son adresse email pour l’inviter à venir.

Avec plusieurs participants et si tout le monde y met du sien ça peut donner quelque chose pas mal :

06Trello

3. L’application mobile

Pour vous suivre partout, Trello a prévu le coup! Une application pour presque tous les supports (iOS, Android et même Windows 8). Plus d’excuse maintenant…

trello_support

App Store

Play Store

Windows 8

Grive, un outil de synchronisation Google Drive sous Linux

Je suis récemment passé de Dropbox à Google Drive (pour des raisons de tarifs) et j’ai donc cherché un petit soft qui permet de synchroniser (sous Linux) mes fichiers avec mon compte Google.

Je me suis donc intéressé à “Grive“.

Seul bémol, Grive ne permet pas de synchronisation automatique. Il faut lancer le téléchargement ou l’ajout de fichier manuellement.

1. Téléchargement

Pour télécharger Grive, entrez ces commandes :

sudo add-apt-repository ppa:nilarimogard/webupd8

sudo apt-get update

cmd_linux_grive_install

2. Installation

Après avoir téléchargé le fichier d’installation :
sudo apt-get install grive

cmd_apt_install_grive

Tapez O

3. Utilisation de Grive

Pour commencer, il faut :

  • Créer un dossier “grive” à la racine de votre répertoire home

mkdir -p ~/grive

  • Accédez à ce nouveau dossier et donnez lui les accès d’accès pour Google Drive

cd ~/grive

grive -a

cmd_apt_install_grive2

  • Copiez l’URL ci-dessous
  • Entrez la dans votre navigateur

accept_grive_drive

  • Cliquez sur “J’accepte” pour autoriser Grive à accéder à votre espace Google Drive

Voilà, vous pouvez maintenant synchroniser facilement votre dossier grive avec votre espace de stockage Google Drive.

Pour la synchronisation (ajout des nouveaux fichiers/chargement des mises à jours), placez vous dans votre dossier “grive”

cd ~/grive

  • Exécutez la commande grive (sans le -a)

grive

cmd_apt_install_grive3

Voilà, synchronisation effectuée avec succès.

GitHub

Pour info, c’est un soft open source.

Vous pouvez donc retrouver l’ensemble du projet sur GitHub à l’adresse : https://github.com/Grive/grive